Fairphone : socialement et écologiquement responsable

Fairphone : socialement et écologiquement responsable

Fairphone lance la troisième version de son smartphone

Des déchets électroniques aux émissions massives de CO2, en passant par les conditions de travail difficiles et les pratiques d'approvisionnement dévastatrices, l'industrie des smartphones contribue grandement à certains des plus graves problèmes environnementaux et de respect des droits humains dans le monde.

Face à cette situation, Fairphone, une entreprise sociale néerlandaise, a pris le pari de faire de la commercialisation d’un smartphone un outil de changement. La troisième version de son smartphone, éponyme, vient d’arriver sur le marché.

L’origine du projet

Tout a commencé en 2010, lorsque Bas Van Abel qui dirige alors la Waag Society, une fondation néerlandaise, décide de mener, avec Action Aid, une campagne de sensibilisation sur les conditions d’extraction et le trafic des minerais de la guerre en RDC, ainsi que sur les conditions de travail dans les usines de fabrication en Chine.

Puis, les responsables du projet ont voulu démontrer qu’il était possible de produire et de commercialiser un smartphone tout en ayant des préoccupations éthiques, sociales et environnementales. Ils voulaient un produit qui fonctionne comme catalyseur pour changer la façon dont nos tablettes et GSM sont fabriqués.

Un smartphone modulaire

Après le succès de son premier smartphone en 2013, vendu à soixante mille exemplaires, l’entreprise éponyme avait lancé le Fairphone 2 en 2015. La version 3 est disponible depuis septembre 2019 au prix de 450 euros.

Les 7 modules du smartphone sont conçus pour faciliter les réparations. De nombreuses pièces peuvent être remplacées facilement à l’aide du tournevis fourni : cela va de la batterie (30€) à l’écran (90€), en passant par le capteur photo (50 €) ou le haut-parleur (20 €). D'après les recherches menées par l’entreprise, garder le Fairphone 3 plus longtemps en le maintenant en bon état de marche permettrait d’économiser 30% d’émissions de CO2 voire plus.

La chaîne d’approvisionnement toujours plus durable

Mais la véritable différence est ailleurs. Pour chaque nouvelle génération de téléphone qu'elle développe, l’entreprise lance de nouvelles initiatives afin de rendre sa chaîne d'approvisionnement plus équitable pour toutes les parties prenantes.
Fairphone collabore notamment avec la société d'assemblage Arima pour accroître la satisfaction des employés en améliorant la représentation et la participation des travailleurs, leur santé et sécurité et en versant une prime aux travailleurs dans le but de combler l'écart entre le salaire minimum et le salaire vital dans l'usine.

Côté matériaux, le téléphone est fabriqué avec du cuivre et des plastiques recyclés, de l'étain et du tungstène produits de manière responsable et issus de zones sans conflit, ainsi qu’avec de l'or certifié Fairtrade. Fairphone a d’ailleurs été le premier fabricant d'électronique à intégrer de l'or équitable dans sa chaîne d'approvisionnement.
Fairphone travaille aussi à un meilleur approvisionnement en cobalt, un minerai clé pour la transition énergétique. Après une phase de recherche initiale, ce programme sera prochainement déployé et intégré à la chaîne d'approvisionnement du Fairphone 3.

Pour lutter contre les déchets électroniques, la marque soutient des programmes de collecte dans des pays comme le Ghana et récompense les acheteurs qui utilisent le programme de recyclage Fairphone pour renvoyer leurs anciens téléphones.

Eva Gouwens, PDG, résume les objectifs de l'entreprise pour le Fairphone 3 : « Nous envisageons une économie où la prise en compte des personnes et de la planète fait partie intégrante de la façon de faire du business. Pour que des changements durables soient possibles, nous devons transformer l'ensemble de l’industrie. Le signal le plus fort que nous pouvons envoyer est de montrer qu’un marché pour des produits plus durable existe. »

Les spécifications techniques

Le Fairphone 3 tourne sous Android 9 (il devrait profiter de la version 10 en 2020) et possède un processeur Qualcomm 632 épaulé par 4 GB de RAM. L’écran est un LCD de 2160 x 1080 px. Les appareils photos sont de 12 mégapixels (capteur Sony) ƒ/1.8 à l’arrière et de 8 mégapixels pour les selfies. Le Fairphone offre un espace de stockage de 64 Go, extensible jusqu’à 256 GB via des cartes Micro SD, et la possibilité d’utiliser deux cartes SIM. Sa batterie de 3000 mAh est amovible. On trouve des smartphones aussi performants moitié moins chers, mais faire le choix du FairPhone 3, c’est marquer son soutien à une entreprise qui montre à l’ensemble de l’industrie dans quel sens aller.