Oxfam lance son chocolat "Bite to fight"

Oxfam lance son chocolat "Bite to fight"

Les tablettes de chocolat « Bite to Fight » garantissent un revenu vital aux cultivateurs et aux cultivatrices de cacao

Oxfam Fair Trade fixe une nouvelle norme dans la lutte pour un chocolat durable avec sa gamme « Bite to Fight ». Le pionnier du commerce équitable s’impose comme le premier acteur à payer le prix juste, selon une étude récente, pour garantir un revenu vital aux cultivateurs et aux cultivatrices de cacao d’Afrique de l’Ouest. « Par tonne de cacao, Oxfam paye 1068 $ supplémentaires, qui s’ajoutent au prix équitable minimum et à la prime fair-trade. Nous plaçons ainsi la barre plus haut. Toutefois, la durabilité du secteur du cacao ne sera une réalité que lorsque chaque acteur sera prêt à payer ce prix juste. »

En décembre 2018,  Oxfam-Magasins du monde a contribué à la rédaction des objectifs ambitieux du partenariat pour un chocolat belge durable « Beyond chocolate ». L’industrie chocolatière, la grande distribution, les pouvoirs publics et la société civile se sont engagés fermement pour qu’à l’horizon 2030, le cacao utilisé dans le chocolat belge provienne de cultivateurs et de cultivatrices qui gagnent au minimum un revenu vital.(1) Une étude récente a en effet démontré que la plupart des personnes actives dans la production du cacao en Afrique de l’Ouest vivent toujours dans une extrême pauvreté.(2)
Une multitude de facteurs entrent en jeu dans cette situation, mais la faible rémunération des producteurs et des productrices de cacao en est l’un des plus déterminents. Face à un tel constat, Oxfam Fair Trade verse directement à la coopérative installée en Côte d’Ivoire une prime supplémentaire de 1068 dollars pour chaque tonne de cacao achetée. 

« Il s’agit d’une prime flexible, qui tient compte des fluctuations du prix courant. Nous garantissons de cette manière que chaque tonne de cacao soit toujours rétribuée au prix requis pour assurer un revenu vital(3). Nous ne nous contentons pas d’offrir un “meilleur” tarif, un tarif “à peu près correct”. Nous payons le prix juste », déclare Marion Meyvis, product manager chez Oxfam Fair Trade.


Stratégie globale

Cette politique s’inscrit dans une stratégie globale en faveur d’un revenu vital, qui prévoit qu’en échange du prix plus élevé, les agriculteurs et les agricultrices concernés s’investissent avec l’aide de leur coopérative dans l’amélioration de la qualité, de la quantité et de l’efficacité de leurs récoltes. Dans ce cadre, une attention particulière est apportée à des techniques agricoles durables pour lutter contre le déboisement. L’accent est également mis sur la recherche d’autres sources de revenus (notamment en diversifiant les cultures), une meilleure gestion financière et l’amélioration de l’accès à l’enseignement pour les enfants.

Avec ses nouvelles barres et tablettes de chocolat « Bite to Fight », Oxfam-Magasins du monde lance un nouvel appel à tous les acteurs du secteur à s’engager à ses côtés. Plusieurs entreprises et chaînes de supermarchés ont déjà fait un pas dans le bon sens ; c’est aujourd’hui à tous les amoureux du chocolat belge de suivre le mouvement. « Un revenu vital, c’est un droit humain, ni plus ni moins. C’est pourquoi nous nous adressons aussi hommes et aux femmes politiques. L’époque où l’on pensait que les initiatives de bénévoles suffisaient pour résoudre le problème est désormais révolue. Aujourd’hui, nous avons besoin d’un cadre légal qui impose le respect des droits humains à toutes les entreprises », déclare Thomas Mels, Responsable Politique du Sud chez Oxfam-Magasins du monde.

Dans le même temps, Oxfam invite tous les amateurs de chocolat à croquer son chocolat « Bite to Fight ». Par ce petit geste gourmand, vous soutenez directement les cultivateurs et les cultivatrices de cacao de Côte d’Ivoire, mais aussi la lutte pour un secteur du cacao durable et équitable.

Découvrez dès à présent les nouvelles barres et tablettes de chocolat « Bite to Fight » (for a fair income) dans les boutiques Oxfam-Magasins du monde. 

--

(1). Un revenu vital est un revenu permettant à une famille de couvrir au moins les besoins de base tels qu’une alimentation suffisante, un logement décent, l’habillement, les soins de santé, l’école, le transport et une petite réserve financière.
(2) Une étude du KIT Royal Tropical Institute a calculé qu’une famille moyenne productrice de cacao gagne 2 346 $ par an en Côte d’Ivoire, alors qu’un revenu de 6 518 $ y est nécessaire pour mener une vie décente.
(3) Farmer Livining Income Reference Price https://www.fairtrade-deutschland.de/fileadmin/DE/01_was_ist_fairtrade/0...